Q-lotté se fait son film…!

amelie geris egerie de Q-lotte

Dimanche , vers 8h du matin, à l’heure on certains flemmardent sur l’oreiller, je vois débarquer au seuil de mon appartement,  une petite équipe de tournage, le regard ensommeillé mais le sourire tiré par les oreilles, ravis et impatients.

Direction « un quartier typique du centre ancien de Draguignan ». Les véhicules sont chargés à bloc, le coeur aussi. La petite Smart d’Elodie effectue son fastidieux créneau. On décharge le matériel sous l’oeil amusé des passant, portant dans nos bras de grosses lanternes de papier très encombrantes.

Tout ce petit monde s’engouffre derrière une lourde porte…on piétine hâtivement les tomettes rouges et clairsemées du vieil escalier en colimasson… Maria nous accueille à l’étage.

Yohan et Guillaume, nos deux caméramans, font leur repérage, ils n’avaient découvert le lieu qu’à travers des échanges virtuels, là c’est concret, ce décors les inspirent-ils autant que moi ?

Agnès découpe de long fils de pêche pour suspendre ses créations vaporeuses au milieu des rambardes de fer forgé. Elles sont immenses et flottent au milieu des marches comme de gros nuages humides de poésie.

Elodie est restée à l’intérieur, penchée sur le visage d’Amélie, qu’elle caresse de ses pinceaux poudrés. 

Une vielle valise des années 50, trône sur le pallier, des objets jonchent le sol, la brosse de mon grand père, le livre du petit prince…Amelie quitte son peignoir, et s’avance pieds nus, d’un pas gracieux…

ACTION!

Découvrez la suite du tournage bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *